Pour faire un recrutement dans presque tous les secteurs d’activités professionnelles, un test psychotechnique est indispensable. Il permet de dresser le profil type du personnel recherché. Dans l’armée, cette étape se révèle très cruciale. On parlera du tami-c qui est l’ensemble des tests psychotechniques qui conditionnent les recrutements dans ce corps de métier. Quelles sont les utilités de ces tests ? combien en existent-ils? comment s’y préparer? 

L’utilité des tests psychotechniques 

Un test psychotechnique est un test qui permet de dresser la liste des compétences psychologiques énumérées sur https://pilotemilitaire.fr/eopn/tami-c, nécessaires à l’exercice d’une fonction dans l’armée par exemple. Grâce à ce test, on peut en effet dresser un profil type pour le recrutement ou pour entrer dans l’armée. En effet, pour intégrer cette corporation, il est nécessaire d’avoir une certaine capacité intellectuelle. 

Les différents types de tests psychotechniques 

Le test de codage contenant 45 questions et qui dure 2,30 min se présente comme une grille de mots dans laquelle tous les mots sont reliés à un code de 4 chiffres. Cette épreuve a pour but d’apprécier la rapidité de l’aspirant dans l’accomplissement des tâches simples, même sous pression. 

Le test d’attention est un test de rapidité qui exige en 3,30 min de répondre à 40 questions. Ici, le candidat est soumis à plusieurs codes identiques dont l’un contient une erreur. Il faudra chaque fois identifier le code erroné pour réussir ce test. 

Le test de raisonnement logique est l’examen qui permet d’évaluer l’intelligence du candidat et sa compétence à gérer de nouvelles informations, à réagir rapidement dans la prise de décision et à établir des stratégies. 

Pour la réalisation de ce test, des cubes sont utilisés. L’examen de raisonnement spatial pour sa part est un test fondé sur la rotation propre à une grille dite de 5×5. Le candidat doit retrouver la bonne rotation identique à la proposition initiale. 

Le test d’aptitude verbale permet d’évaluer le niveau de compétence du candidat en langue française. Ce dernier permet d’avoir la certitude que le candidat pourra bien comprendre les instructions et faire de bons comptes rendus. Enfin, le test d’aptitude numérique permet de tester le candidat dans ses compétences en mathématiques qui seront utiles sur le terrain.

La bonne préparation à un test psychotechnique

En analysant les différents tests proposés aux candidats, on peut déterminer sans difficulté les critères d’évaluation ou les critères qui permettent d’être recrutés dans l’armée. Il s’agit donc, entre autres, de la capacité à avoir des réactions rapides. 

En plus de la rapidité, il est aussi important de savoir traiter rapidement des nouvelles informations, de les coordonner et d’établir des stratégies concluantes. On se rend alors bien compte que seules les habiletés physiques ne suffisent pas pour intégrer l’armée. Il est donc très important de se préparer psychologiquement lorsqu’on veut passer ces tests. 

En guise d’exercice, les futurs candidats ou postulants peuvent s’entraîner avec les chiffres, avec les patrons de cubes ou encore à parfaire leur vocabulaire. Lorsqu’on s’apprête comme il le faut, il n’y pas de raisons de ne pas réussir ce test.