Une soirée à Paris n’est jamais complète sans une escapade musicale dans l’un de ses célèbres piano bars. Au cœur de la Ville Lumière, ces établissements se démarquent par leur ambiance sophistiquée et leur musique envoûtante. Dans cet article, vous découvrirez les meilleurs bars à pianos de Paris, où les mélodies jazzy côtoient les cocktails raffinés et les rencontres culturelles. Que vous recherchiez un happy hour prolongé, un établissement réservable pour une soirée spéciale ou simplement le plaisir d’une soirée animée au son du piano, nous allons explorer ensemble les adresses incontournables de la scène parisienne.

Le sherwood : piano bar intimiste

Dissimulé dans le 2e arrondissement de Paris, Le Sherwood est un véritable havre pour les mélomanes en quête d’intimité et de convivialité. Ce lieu vous invite à des jazz sessions du mardi au dimanche, à savourer accompagnées d’un délicieux cheeseburger maison. La décoration, rappelant les charmants salons littéraires, est propice à l’évasion le temps d’une soirée.

Sur cette page web, vous pouvez trouver une liste complète des meilleurs piano bars à Paris.

La closerie des lilas : piano bar huppé

La Closerie des Lilas est le joyau du 14e arrondissement parisien. C’est l’adresse de prédilection pour ceux qui cherchent à allier gastronomie et mélodies au piano. Caché derrière un écrin de verdure, ce restaurant-piano bar a su conserver l’âme des illustres artistes qui l’ont fréquenté. Picasso, Hemingway ou Verlaine ont imprégné les lieux de leur génie créatif.

Le harry’s new york bar : piano bar légendaire

Non loin de Le Sherwood, le Harry’s New York bar s’impose comme une institution dans le 2e arrondissement de Paris. Ses murs ont vu défiler presque un siècle de notes et de visiteurs illustres. C’est dans cet établissement que Gershwin aurait trouvé l’inspiration pour « Un Américain à Paris ». C’est une immersion dans l’ambiance des bars new-yorkais sans quitter Paris.

Le speakeasy : ambiance prohibition

À deux pas de l’Arc de Triomphe, Le Speakeasy plonge ses visiteurs dans l’époque de la prohibition. Avec ses canapés Chesterfield et ses cigares, ce bar évoque l’atmosphère clandestine des années 20. Sous le règne de Xavier Pincemin, vainqueur de Top Chef 2016, le restaurant propose une carte exquise, oscillant entre caviar et truffe, dans une fourchette de prix entre 29 et 42 euros.